logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/07/2016

LA PIE ET LA COLOMBE

La pie et la colombe.

la pie2.jpg


Une colombe avait son nid
Tout auprès du nid d'une pie.
Cela s'appelle voir mauvaise compagnie,
D'accord ; mais de ce point pour l'heure il ne s'agit.

Au logis de la tourterelle
Ce n'était qu'amour et bonheur ;
Dans l'autre nid toujours querelle,
Oeufs cassés, tapage et rumeur.

Lorsque par son époux la pie était battue,
Chez sa voisine elle venait,
Là jasait, criait, se plaignait,
Et faisait la longue revue
Des défauts de son cher époux :
Il est fier, exigeant, dur, emporté, jaloux ;

De plus, je sais fort bien qu'il va voir des corneilles ;
Et cent autres choses pareilles
Qu'elle disait dans son courroux.
Mais vous, répond la tourterelle,
Êtes-vous sans défaut ? Non, j'en ai, lui dit-elle ;
Je vous le confie entre nous :
En conduite, en propos, je suis assez légère,
Coquette comme on l'est, parfois un peu colère,
Et me plaisant souvent à le faire enrager :
Mais qu'est-ce que cela ? - C'est beaucoup trop, ma chère :
Commencez par vous corriger ;

Votre humeur peut l'aigrir... qu'appelez-vous, ma mie ?
Interrompt aussitôt la pie :
Moi de l'humeur ! Comment ! Je vous conte mes maux,
Et vous m'injuriez ! Je vous trouve plaisante :
Adieu, petite impertinente ;
Mêlez-vous de vos tourtereaux.
Nous convenons de nos défauts ;
Mais c'est pour que l'on nous démente.

Jean-Pierre Claris de Florian.

Commentaires

Jolie poésie. Madame la pie voleuse, est beaucoup dans les jardins en ce moment qui picore nos semences. Mais il faut que tout le monde mange ....

Bises et bonne journée.

Écrit par : judith | 06/07/2016

Merci pour ta visite Judith et bonne journée à toi aussi. Journée très très chaude ici. bises

Écrit par : pimprenelle | 06/07/2016

Tu es en mode poésie avec nos chères amies les bêtes.
Elle est superbement bien faite la poésie à ce poète...
Gros bizoux Doubs et chauds !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/07/2016

sans compter que Mme la pie n'est pas blanche colombe
un peu prédatrice , un peu effrontée ainsi va la vie
amitiès

Écrit par : ventdamont | 07/07/2016

J'aime cette poésie, légère et vraie, la pie sera toujours voleuse et la colombe toujours blanche, la nature a bien fait les choses. Bises.

Écrit par : héléne | 09/07/2016

Une poésie que je découvre Je ne connaissais pas ! Il y a un peu de Lafontaine dans cette histoire !

Celà m'a rappelé celle de mes pies !
Un agriculteur un jour , m'a emmené deux petites pies tombées du nid ! J'avais une quinzaine d'années et je les ai sauvées , nourries avec des petits pois et autres ! Elles ont vite grandi et elles sont restées tout l'été , sur les acacias près de chez nous !
Elles n'étaient pas sauvages , elles entraient par la fenêtre et se lachaient sur le buffet !
Je n'aimais pas trop ça mais je m'empressais de nettoyer leur manque de savoir faire pour que mes parents ne le voient pas !
! Un matin nous les avons entendues crier et jacasser très fort , nous ne les avons plus revues ! Nous avons déduis qu'on venait de nous les voléer !

Écrit par : macary huguette | 09/07/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique