logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/11/2018

LE CANAL EN AUTOMNE

 

Canal (5).JPG

 

Dans la forêt chauve et rouillée
Il ne reste plus au rameau
Qu'une pauvre feuille oubliée,
Rien qu'une feuille et un oiseau.

 

Il ne reste plus dans mon âme
Qu'un seul amour pour y chanter,
Mais le vent d'automne qui brame
Ne permet pas de l'écouter.

 

L'oiseau s'en va, la feuille tombe
L'amour s'éteint, car c'est l'hiver.
Petit oiseau, viens sur ma tombe
Chanter quand l'arbre sera vert.

 

Théophile Gautier

 

canal 30.1011 (3).JPG

canal 30.1011 (5).JPG

 

15/11/2018

LE SECRET POUR ETRE HEUREUX

Un enfant demande à son père :

"Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?"

Sans dire un mot, le père demande à son fils de le suivre ;
ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.

Et les gens du village de dire :

"Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !"

"Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison", dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau.

Le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté.

Les gens du village dirent alors :

"Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !"

"Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison".

Le jour suivant, ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison.

Les villageois commentèrent en disant :

"Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !"

"Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison".

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires,
l'âne trottinant derrière eux.

Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :

"Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant !
C'est le monde à l'envers !"

"Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison".

De retour à la maison, le père dit à son fils :

"Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur.

Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.

Fais ce qui te plaît et là tu seras vraiment heureux."

l'âne.jpg

23:35 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (6)

07/11/2018

MAL-ÊTRE DE MON ÊTRE

Mal-être de mon être.

 

Pourquoi  l’ami, sans un mot, es-tu parti ?

Quelle est cette maladie qui t’a emporté ?

Dans un Ehpad,  j’ai cru comprendre,

On t’avait emmené, où je n’ai pu te parler.

Quels ont été tes derniers jours, dans la solitude,

Dans cette maison impersonnelle qui  d’habitude,

Tu détestais.

 

Mal-être de mon être.

 

Je me sens coupable, de n’avoir pas su ni pu te rencontrer

Une dernière fois pour te dire adieu, avant de nous laisser.

J’ai supposé que la parole  et tes facultés t’avaient quitté,

Ne répondant plus à mes appels ni aux messages inquiets.

 

Mal-être de mon être.

 

Remords incessants de ne pas savoir ce qui s’est passé.

Un jour peut-être je saurai ?

En attendant, par les remords et les regrets

Tous les jours je suis rongée.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique